NOUVELLES DE L'INDUSTRIE

Intéressés par les projets et les activités qui rassemblent l’industrie? 
Abonnez-vous à notre infolettre. 

S'abonner

Yoga Jeans ouvre une usine éphémère à Montréal

Articles - Image d'intro

Usine éphémère en quête de pérennité

  Depuis le mois de mars, la pandémie de COVID-19 a paralysé ou carrément mis à l’arrêt son lot d’entreprises au Québec, mais pour certaines qui sont impliquées dans la fabrication de produits liés directement à la lutte contre le virus, les affaires évoluent à la vitesse grand V. C’est notamment le cas du fabricant de jeans Yoga Jeans, qui s’est recyclé dès le début de la crise dans la fabrication de blouses médicales et qui vient d’ouvrir une usine éphémère à Montréal pour répondre à la demande.

Le bâtiment de quatre étages, au coin des rues de Port-Royal et Tolhurst, dans le nord de Montréal, ne paie pas de mine. Situé à deux coins de rue de Chabanel, la grande artère de la couture montréalaise, le vieil édifice a l’air en fait carrément abandonné.

« C’est un édifice abandonné. Il va être éventuellement détruit pour faire place à un projet domiciliaire, mais j’ai convaincu le propriétaire de me laisser le quatrième étage pour au moins les 12 prochains mois pour que je puisse y fabriquer mes blouses médicales », m’explique Eric Wazana, PDG de Yoga Jeans.

Je vous ai déjà parlé au début de l’été de la conversion de Yoga Jeans lors d’un reportage en région où l’entreprise avait converti son usine de jeans haut de gamme de Saint-Côme-Linière, en Beauce, en atelier de fabrication de blouses médicales.

« On a commencé la fabrication de blouses médicales dès le 15 mars, avant même qu’on annonce la fermeture des industries non essentielles. On voulait faire notre part et garder au travail nos 100 employés », relate Eric Wazana.

Dès le début de l’aventure, l’entreprise a acheté tout le tissu disponible pour pouvoir assurer la production, mais s’est rapidement trouvée en rupture de stock. Son PDG a alors décidé d’utiliser le tissu qui sert à la fabrication de coussins gonflables.

« L’industrie automobile était à l’arrêt. J’ai contacté l’entreprise Autoliv en Ontario, le plus gros fabricant de coussins gonflables au monde, et elle a accepté de m’approvisionner.

« Il a fallu que nos équipes de spécialistes transforment la fibre de nylon de ce tissu rugueux pour en faire une fibre souple qu’on enduit d’un produit hydrostatique qui le rend imperméable. L’Agence de la santé publique du Canada a rapidement homologué nos blouses médicales », précise Eric Wazana.

Une étape importante puisque Yoga Jeans a réussi à remporter l’appel d’offres du gouvernement fédéral qui voulait se constituer une réserve nationale de 2,5 millions de blouses d’ici au mois de janvier 2021.


PRODUCTION À GRANDE ÉCHELLE

Pour remplir cette importante commande, Yoga Jeans a dû s’équiper et embaucher beaucoup de personnel supplémentaire à son usine de Beauce, où les effectifs sont passés de 100 à 300 employés.

Ce n’était pas suffisant et c’est pourquoi Eric Wazana a ouvert en quatrième vitesse un nouveau centre de production à Montréal qui emploie aujourd’hui 280 personnes et qui embauche toujours.  [...]

Lire l'article 


Source : Jean-Philippe Décarie, La Presse - section Affaire, 4 décembre 2020
Photo : Yoga Jeans
 

Retour à la liste des nouvelles

© 2021 TechniTextile Québec