NOUVELLES DE L'INDUSTRIE

TechniTextile est heureuse de relayer les nouvelles de ses partenaires.

Une nouvelle à partager ?  

Écrivez-nous

Texonic crée des textiles de lin de haute performance

Articles - Image d'intro
L'entreprise est spécialisée dans conception de renforts composites tissés à base de différentes fibres

  Après la fibre de verre, de Kevlar et de carbone, c’est au tour de la fibre de lin d’être utilisée par Texonic dans la conception de textiles de haute performance. Anciennement connue sous le nom de JB Martin, l’entreprise de Saint-Jean-sur-Richelieu est en pleine croissance.

Texonic conçoit des renforts composites tissés. Il s’agit d’un mariage entre une fibre et une résine, notamment à base de verre, d’aramide, de carbone, de polyester et de basalte. L’idée d’en créer à base de fibre de lin ne date pas d’hier. « C’est mon bébé ! Ce n’est pas juste une mode », lance Nicolas Juillard, vice-président Technologie et Développement chez Texonic. L’intérêt remonte à une quinzaine d’années. « À l’époque, c’était très innovant », poursuit-il.

Le défrichage étant maintenant fait, la fibre de lin a trouvé son potentiel environnemental – elle est renouvelable et a une faible empreinte carbone –, ainsi que ses capacités techniques.

« On a démontré qu’elle n’est pas moins bonne que la fibre de verre. Elle est aussi bonne. Elle a également la capacité d’absorber les vibrations, et donc, le bruit », explique M. Juillard.

Elle peut, par exemple, entrer dans la composition de skis afin de réduire les vibrations et ainsi offrir un meilleur confort de glisse aux skieurs. On peut aussi la retrouver dans l’industrie du transport (auto, autobus, avion, train, bateau) où elle peut absorber les bruits générés par le moteur. Cette fibre peut aussi être utilisée dans l’ameublement structurel pour sa ressemblance au bois. Des produits préliminaires ont été créés. Des prototypes ont été réalisés. Le procédé est maintenant industrialisé.


FIBRE DE CHANVRE

Texonic travaille la fibre de lin avec un partenaire la compagnie Depestel. Actuellement, la fibre est importée de l’Europe. « Il y a 15 ans, on souhaitait que la fibre de lin provienne du Québec ou du Canada. Le Canada est un important producteur de graines de lin. Mais il faut avoir les infrastructures pour traiter la fibre », indique Nicolas Juillard.  […]

Poursuivre la lecture


Source : Stéphanie Mac Farlane, Journal Le Canada Français - économie, 1 juillet 2021
Photo : Texonic

 

Retour à la liste des nouvelles

© 2021 TechniTextile Québec